Le Jeune Théâtre d'Appoint, un projet théâtral au service de la jeunesse


En 1993, Serge Morciaux crée la "branche jeune" du Théâtre d’Appoint qu’il accompagne, en tuteur avisé et compréhensif durant les premières années de croissance, avant de céder le relais à d’autres responsables, tout aussi attentives et dévouées à l’épanouissement de "l’enfant". Création agrémentée d’un certain quiproquo théâtral.

 

En effet, à l’origine, le groupe devait accueillir les fils, filles, frères, neveux et nièces des comédiens du groupe des adultes. Cependant aucun des jeunes à qui était consacré ce nouvel atelier théâtral ne se retrouva dans la distribution de la première pièce !

 

L'objectif de la troupe d'ados reste de mener à bien un processus d'apprentissage souvent difficile tout en présentant un bon spectacle devant un vrai public. Dans cette optique, nous leur donnons les moyens nécessaires tant humains que matériels. Ils disposent donc, comme leurs aînés, de metteurs en scène professionnels, de rentrées publicitaires, d'une régie son et lumière adaptée à leurs spectacles, ...

Une des particularités de cette troupe ?  Son éternelle jeunesse ! Car, à l’instar des héros de bandes dessinées, le Jeune Théâtre d’Appoint a été plongé dès sa création dans un bain de jouvence qui lui permet de conserver par-delà les années une moyenne d’âge constante chez ses comédiens. Aujourd'hui,  la palette des âges s'est quelque peu élargie,  tant à la baisse qu'à la hausse  :  de nouveaux jeunes apprentis acteurs de 13 à 19 ans sont accueillis chaque année.

 

Et si, comme pour les sportifs de haut niveau, l’âge de la retraite anticipée sonne particulièrement tôt pour nos jeunes artistes, il leur est toujours loisible, comme Élise GABRIELS ou Benjamin STRÉBER à l'heure actuelle, voire Chloé SAMBON, Lucien TABURIAUX, Chloé  DELHAYE, Simon ou Manon FRÉMINEUR  dans un passé très récent, d’intégrer la troupe des adultes pour une deuxième vie sur les planches. Ainsi la boucle est bouclée ...

 

D'autre part, plusieurs anciens membres de la troupe du Jeune Théâtre d'Appoint se sont même dirigés vers les métiers du spectacle, pour devenir comédiens, metteurs en scène ou encore régisseurs professionnels et font la une de la presse culturelle, tels Julie DUROISIN, Anne SCHMITZ, Jofroi SMETS, Amandine LETAWE, Simon MOERS ou encore Catherine PICALAUSA. Et parmi eux certains y reviennent en qualité d'assistant à la mise en scène, de metteur en scène, de scénographe, ou comme animateurs de stages d'été.

 

Comme pour ses aînés, le répertoire de pièces présentées par notre troupe de jeunes couvre une multitude de genres théâtraux : la création collective (Les Collés, 1995 ; Last Night, 1999 ; Le Repas, 2004), le théâtre absurde (Ubu Roi, 2002 ; Théâtre Sans Animaux, 2009), la comédie classique (Le Songe d'une Nuit d'Été, 2007), le drame contemporain (Kids, 2008 ; ADN - Acide désoxyribonucléique, 2013 ; Ch@troom2.0, 2018, photo), le classique de la littérature jeunesse (La Guerre des Boutons, 2010), le récit psychologique (Sa Majesté des Mouches, 2012), le conte contemporain (Capitaine Darche, 2014), voire encore la fable dystopique (Le Tourbillon de la Grande Soif, 2019).

 

Et que de chemin parcouru depuis la création du JTA ! Si cet atelier théâtral pour ados a traversé plus de 25 ans sans aucune ride, il s'est aujourd'hui mué en troupe à part entière, reconnue sur les podiums de la FNCD et de l'ABCD. Nos jeunes ont d'ailleurs remporté le Trophée du Brabant Wallon 2017 et 2018.

 

Et puis surtout, quel que soit son parcours futur, aucun jeune ne sort indemne d'une telle expérience ...

 

Tu as entre 13 et 19 ans et tu rêves de monter sur scène ? Alors n'hésite pas, contacte notre coordinateur Benjamin dans les plus brefs délais !

 

Un projet du JTA regroupe entre 10 et 15 apprentis comédiens qui se produisent lors de 7 représentations réparties sur 3 week-ends, à dater de la fin des vacances de carnaval.

 

Pré-requis :

- S'inscrire à notre séance d'information du début du mois de septembre

- Être disponible deux soirs par semaine (le lundi et le vendredi) à partir de début novembre, ainsi que durant l'entièreté des vacances de carnaval pour les sessions intensives

- S'engager à rejouer fin juin/début juillet en cas de sélection de la troupe en finale du trophée royal de la FNCD (celle-ci se déroule après la session d'examens)

 

Toute autre expérience théâtrale est la bienvenue, mais n'est évidemment pas indispensable.